Guy-André Lagesse

Le salon incandescent,  de Guy-André Lagesse

Le salon incandescent

site officiel : http://www.lespasperdus.com

  Initiateur du groupe artistique Les Pas Perdus qui aujourd’hui réunit une équipe pluridisciplinaire, Guy-André Lagesse est un artiste plasticien mauricien, qui a vécu en Afrique du Sud jusqu’à l’âge de 17 ans avant de s’installer à Marseille, en France. Ce trajet particulier de vie l’a conduit, dans sa pratique artistique, à œuvrer au rassemblement des disciplines artistiques, des genres, des registres et des personnes que les situations sociales et économiques ont tendance à séparer.

Guy-André Lagesse est aussi à l’origine d’un processus collaboratif associant des personnes issues de l’univers des arts contemporains aussi bien que de celui de la créativité populaire, processus visant la réalisation de « débordements poétiques » : La Pelle du seau de 1992 à 1995 (installation vidéo avec des enfants), Un bon moment et Phénoménodrome de 1996 à 2003 (performances électro-poétiques avec des personnes à mobilité réduites), Mari-Mira, l’esprit cabanon de 1995 à 2007 (village évolutif et transportable avec des excentriques), Footsak, la balle au bond de 2009 à 2013 (films/expériences avec des artistes et des supporters de foot du continent africain). En 2000, Les Pas Perdus créent les Ateliers Pas Perdus au Comptoir de la Victorine, mutualisé avec la Compagnie L’Art de Vivre, dans le quartier Saint Mauront/Belle de Mai et développent avec les voisins, originaires du monde entier, un art de l’ordinaire et de la fantaisie…

© Guy-André Lagesse