Google



Nia_l

site officiel : http://www.wix.com/nia_l5/By-Nia_l-Couleurs-et-Matieres

Photo d'Atelier

Photo d'Atelier

Je voudrais changer les couleurs du noir… Chaque jour je retourne à mes couleurs. C’est devenu une nécessité, un besoin, une exigence. Un devoir. Une aliénation ? Mais la peinture, cette chose si futile et si grave est exigeante. Capricieuse aussi. La création est une chose étrange. Les couleurs ne se donnent pas toujours. Les miracles sont incertains et rares. Le travail quotidien est long, harassant, solitaire. Ingrat. Il s’inscrit en dehors de toute logique. En dehors du temps. Il a à voir avec quelque chose de l’ordre de l’insensé dans un monde qui tourne de plus en plus vite et ne comprend plus que la rentabilité et la vitesse. C’est un corps à corps muet, un cœur à cœur intime et silencieux, qui laisse anéanti de fatigue, ahuri de doutes. Sonné. Découragé. Parfois soulagé. J’aime à penser que mon travail rejoint dans une certaine mesure la lignée de la peinture classique et traditionnelle puisque comme les anciens, je travaille les couleurs sur toile, tout simplement. Des couleurs, une toile et l’espérance en plus. Tout simplement. Mon travail n’est pas un spectacle et si performance il y a, elle est à chercher ailleurs. Je souhaite toujours une peinture calme et paisible. Esthétique. Je veux des couleurs séduisantes, des couleurs parfumées et limpides. Une peinture non agressive. Parfois insoumise, mais toujours gracieuse, cachée derrière de beaux aplats bien sages. Un certain souci d’épure et de perfectionnisme. Je veux faire du beau. Je veux des couleurs comme on veut des gourmandises. Et si la composition de base peut être plus chaotique, parfois brutale, presque indomptée, elle doit rester cachée derrière les sourires de mise. Je m’applique à masquer l’effort et le travail harassant derrière une finition qui semble aisée et facile. Fluide. Question de politesse. En outre, je n’ai pas la moindre prétention sociale ou encore politique. Et si je devais en avoir une seule, elle serait seulement d’ordre philosophique et esthétique. Parfaitement personnelle. Je veux seulement que mes couleurs me donnent la main et que de temps à autre, elles m’accueillent plus facilement. Se laissent apprivoiser et m’offrent ce supplément d’âme. Le remerciement silencieux, l’accord tacite qui récompense enfin les efforts, la solitude et le doute. Un peintre m’a dit un jour qu’il ne doutait jamais. Je l’ai admiré et envié pour cela... Pour moi, le doute est constant. L’incertitude quotidienne et parfois sœur de désarrois douloureux. La remise en question absolue et nécessaire. Permanente. Histoire de caractère sans doute et de vue de l’esprit.



© GaleriesDArt-Expo.com

mentions légales - contact -  Indexing Tool  -  Annuaire Auxiliaire  -  Association Human Art  -  partenaires
  GaleriedArt-Expo.com  -  Creation entreprise